Accueil Islam & Coran Comment faire la prière ?

Comment faire la prière ?

La prière en Islam est d’une importance capitale. C’est d’ailleurs le deuxième pilier de l’Islam après le Tawhid. Ce qui signifie qu’après avoir attesté qu’il n’y a aucune autre divinité sauf Allah… nous passons directement à l’acte : la salat ! De plus, c’est la première chose sur laquelle nous seront jugé le Jour de la Résurrection ! SoubhanAllah, nous rendons-nous vraiment compte de son importance ? Malgré son statut obligatoire, de nombreux musulmans délaissent cette adoration. Et ceux qui montrent un intérêt pour la prière, ne savent pas toujours par où commencer ! Alors, comment faire la prière ? Et quelles sont ses conditions ? Ses piliers ? Il y a énormément à connaître au sujet de la prière ! Mettons-nous-y tout de suite ! Bismillah

Petit rappel sur l’importance de la prière 

Bien que de nombreux ahadith parlent de la prière, nous pouvons aussi lire de nombreux versets du Coran à ce sujet : 

Allah a dit : « Certes Je suis Allah, il n’y a pas d’autre divinité méritant d’être adorée que Moi, adore Moi et accomplis la prière pour te souvenir de Moi ». (Sourate Ta ha, v.14)

Allah a dit : « Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la prière. Certes la prière empêche la turpitude et le mal ». (Sourate Ankabout, v.45)

Nous pouvons ainsi observer l’importance de la prière et son caractère obligatoire. 

De plus, comme mentionné précédemment, la prière est le premier acte sur lequel on nous posera des questions. Et donc, sur lequel on sera jugé ! 

D’après Abdallah Ibn Qart (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit : « La première chose sur laquelle le serviteur est jugé le jour de la résurrection est la prière, si elle est bonne les autres actes seront bons et si elle n’est pas bonne les autres actes ne seront pas bons ». (Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°376)

En prenant en compte l’obligation de la prière, il manque tout de même de savoir comment faire la prière. Et ce, pour parfaire celle-ci, et surtout, pour ne pas risquer de louper une de ses obligations ! Car, faire la prière sans savoir comment faire la prière, peut nous exposer à faire de graves erreurs, qui rendraient ainsi notre prière invalide ! Vous rendez-vous compte ? Toutes ces heures perdues, et cette obligation finalement non respectée ! Qu’Allah nous en préserve et accepte nos prières !  

Avant de savoir cela, voici ses conditions obligatoires : 

Connaître les conditions de la prière 

  1. Etre musulman 
  2. Avoir la raison et les capacités intellectuelles 
  3. Avoir l’âge de raison 
  4. Etre purifié 
  5. Que l’heure de la prière soit rentrée 
  6. Etre correctement couvert (‘awra pour les hommes, et voile légiféré pour la femme
  7. L’absence d’impureté sur les vêtements, le lieux de prière ou encore sur le corps 
  8. L’intention dans le coeur (et non pas à voix haute) 

Les explications étapes par étapes 

Pour apprendre la prière simplement, suivez ces étapes : 

  1. Il faudra tout d’abord commencer par effectuer les ablutions avec le plus grand soin. 

Le Prophète a dit : « La prière sans ablutions et laumône provenant dun escroc ne sont pas acceptées. » (Muslim)

  1. Se tenir debout, pour celui qui en a la capacité physique, et se diriger vers la Qibla. 
  1. Prononcer le takbir, « Allahu akbar », et lever les mains à hauteur des épaules, ou parfois des oreilles. À partir de cela, vous êtes rentré dans la prière. Vous devez fixer l’endroit où vous aller vous incliner, afin d’éviter toute distraction.   
  1. On pose ensuite sa main droite sur sa main gauche, au niveau de la poitrine 
  1. La prière commence par la lecture de Sourate Al Fatiha. Comme l’a montré le Prophète (‘aleyhi salat wa salam), ceci est une obligation : 

Il disait : « La prière de celui qui ne lit pas la Fatihah n’est pas valable. » (Al Bukhari et Muslim)

6. La Sounnah veut que l’on récite une autre sourate après la sourate Al Fatiha. 

7. Vient ensuite le moment de l’inclinaison, que l’on annonce grâce au takbir et au lever des mains. On positionne ensuite nos mains sur nos genoux, doigts écartés. Le dos doit être bien droit, et le regard toujours fixé sur l’endroit de la prosternation. On marque ensuite une pause afin de répéter 3 fois, de préférence, « Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Grand ». Soit « Soubhana Rabbi Al ‘Athim ». 

8. En se redressant de l’inclinaison, on dit « QuAllah exauce celui qui La loué ». Soit « Sami’ Allahu liman hamidah ». 

9. Après s’être redressé, on dit « Notre Seigneur, à Toi la louange ». Soit « Rabbanâ wa laka al hamd ». 

10. On se prosterne enfin en posant les genoux au sol avant les mains, si cela est possible. Sinon, on peut poser les mains avant les genoux. Les 7 membres suivant doivent être posés au sol : les deux mains, le visage (front et nez), les deux genoux ainsi que les deux plantes des pieds. On dit alors l’invocation suivante 3 fois : « Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Haut », « Soubhana Rabbiya Al A’lâ ». 

Au moment de la prosternation, on fait le plus d’invocations possibles. Comme le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) l’a dit : 

« Dans linclinaison, proclamez la grandeur du Seigneur ; quant à la prosternation, faites dans cette posture beaucoup dinvocations, car elles sont plus à même dêtre acceptées par Allah. » (Muslim)

11. On se relève de la prosternation en restant en position agenouillée. Notre pied gauche doit être étendu en le positionnant sous soi, de sorte à s’asseoir dessus. Quant au pied droit, les orteils doivent rester relevés, en direction de la qibla. À ce moment-là, nos mains doivent se positionner sur nos genoux. On répète alors : « Seigneur, pardonne-moi, Seigneur, pardonne-moi, Seigneur, pardonne-moi. » Soit « Rabbi Ghfirlî, Rabbi Ghfirlî, Rabbi Ghfirlî ». 

12. On marquera ensuite une pause avant de prononcer le takbir, et de se prosterner à nouveau. L’invocation sera la même que pour l’étape numéro 11. 

13. On pourra ensuite se relever en s’appuyant sur ses poings, tout en prononçant le takbir. Vient alors la deuxième unité de prière, dans laquelle on recommencera les étapes 1 à 12. 

Si la prière comporte 2 unités de prière, on prononcera le Tashahud :

« Les salutations sont pour Allah, ainsi que les prières et les bonnes œuvres. Que le salut soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la miséricorde dAllah et Ses bénédictions. Que le salut soit sur nous et sur les serviteurs vertueux dAllah. Jatteste quil ny pas de divinité [digne dadoration] en dehors dAllah, et jatteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager. »

Puis les salutations sur le Prophète : 

« Ô Seigneur, prie sur Muhammad et sur la famille de Muhammad comme Tu as prié sur Ibrâhîm et sur la famille dIbrâhîm, Tu es certes Digne de louange et de glorification. Ô Seigneur, accorde Tes bénédictions à Muhammad et à la famille de Muhammad comme Tu as accordé Tes bénédictions à Ibrâhîm et à la famille dIbrâhîm, Tu es certes Digne de louange et de glorification. »*

On terminera finalement en faisant les salutations finales, en commençant par la droite, puis par la gauche. On dira alors « As salam aleykoum wa rahmatullah » des deux côtés. 

En revanche, si la prière contient 3 ou 4 unités, il faudra faire le tashahud, puis effectuer 2 autres raka’at. Celles-ci reprennent toutes les étapes citées ci-dessus, en récitant seulement Al Fatiha

  • Nous avons volontairement retiré la phonétique pour ne pas induire en erreur. Si vous ne savez pas encore lire l’arabe, nous vous conseillons d’écouter les invocations en arabe afin de répéter pour apprendre. 

Savoir comment faire la prière en fonction des différentes prières 

Pour apprendre à faire la prière, il sera nécessaire de connaître les différentes prières. Et ceci, afin de mettre la bonne intention, et de prier le bon nombre d’unités de prière. 

De quoi parle-t’on ? 

Des 5 prières en Islam, et de leurs différences : 

  • Al Fajr : la prière de l’aube, qui comporte 2 unités de prière (raka’at)
  • Adh Dhohr : la prière qui se fait lorsque le soleil est à son zénith. Elle se fait en 4 unités. 
  • La prière de Al ‘Asr : la prière de l’après-midi, qui contient elle aussi 4 unités. 
  • Al Maghreb : la prière du coucher du soleil, que l’on prie en 3 unités. 
  • Al Isha : la prière du soir, qui comporte 4 unités. 

Maintenant que vous savez comment faire la prière, il ne reste plus qu’à passer à l’acte ! 

Articles récents

Zoom sur la e-boutique Ateliers Coton

Ateliers Coton est une boutique en ligne qui met la promotion de l'artisanat marocain à travers sa large sélection de produits. Quoi...

Tout savoir sur l’invocation de la pluie

La pluie représente un facteur clé dans la vie. Ses mérites et bénéfices la rendent indispensable pour l'être humain de manière générale,...

Qui est Iblis ?

Qui est Iblis ? Cette question, tout musulman a été amené à se poser cette questioin au moins une fois dans sa...

Les condoléances en islam

Les condoléances en islam ont été légiférés à travers le Coran et la Sunna. Allah Le Très Haut et Son Messager nous ont transmis tout le savoir nécessaire à...

La circoncision en islam

La circoncision en islam, connu sous le nom de "al-khitan" en arabe, correspond au fait de découper le prépuce du sexe masculin....

Comment exprimer le mot maman en arabe ?

Le terme maman peut s'exprimer de différentes manières dans la langue arabe tel que le mot père. La place des parents dans la religion musulmane est prépondérante. Néanmoins,...

La signification de Jazak Allahu khayran

On entend souvent, lors de diverses occasions, les frères et sœurs employer l'expression jazak Allahu khayran. Nous avons également...

Qu’est ce qu’un djinn amoureux ?

Les maux occultes, tels que la sorcellerie ou la possession par un djinn amoureux sont, malheureusement, monnaie courante à notre époque.

Que veut dire barakallahoufik ?

Entre musulmans, il existe certaines paroles que nous échangeons en signe de bon comportement. Que veut dire barakallahoufik ? Vous vous êtes...