Accueil Langue arabe Comment dire pardon en arabe ?

Comment dire pardon en arabe ?

Lorsque l’on souhaite apprendre une langue étrangère, il y a toujours des bases par lesquelles débuter. Apprendre l’alphabet si celui-ci est différent du nôtre. Maîtriser la bonne prononciation, l’accent… Mais aussi évidemment, connaître le vocabulaire de base. Savoir dire pardon en arabe fait partie de ce vocabulaire à connaître absolument si l’on souhaite apprendre l’arabe. Tout comme nous l’avons déjà fait avec « Salam aleykoum », nous allons vous expliquer comment dire pardon en arabe. Sans oublier évidemment l’aspect religieux du pardon, car le rappel profite aux croyants ! 

Les différentes façons de dire pardon en arabe 

La langue arabe est une langue très riche. Elle comporte deux grandes familles de langues, si l’on peut les appeler comme ça. 

Il s’agit tout simplement de l’arabe littéraire, que l’on appelle Al Fosha. Et qui est l’arabe tel qu’il a été révélé dans le Coran, et qui était parlé par le prophète Muhammad (‘aleyhi salat wa salam). 

Ainsi que l’arabe dialectal, autrement dit le darija. Cette famille contient un mélange d’arabe littéraire et de dialecte, qui a été transformé en fonction des pays. 

En arabe littéraire (fosha)

Pour dire pardon en arabe littéraire, il y a plusieurs possibilité : 

  • « ‘afwan », « عفوا » : Pardon 
  • « a’tadhir », « اعتذر » : Je m’excuse 
  • « ou’dhourni », « اعذرني » : Excuse-moi 
  • « asifoun », « اسف » : Je suis désolé 

En arabe dialectal (darija) 

  • Pardon en arabe dialectal marocain : smehli 
  • Pardon en arabe dialectal tunisien : samahni
  • Dans le dialecte algérien pardon en arabe ce dit : ana asif

Savoir dire pardon en arabe, selon le contexte !

Il faut bien distinguer le pardon, lorsque l’on demande pardon à quelqu’un. Cela est nécessaire lorsque l’on souhaite montrer à quelqu’un que l’on regrette une parole, ou une action. En demandant pardon, on sous-entend que l’on ne recommencera pas. 

Et le pardon, dans le sens de l’action. Par exemple lorsque l’on dit : « Il lui demande pardon ». Nous emploierons alors le verbe qui montre l’action. 

En arabe littéraire, dire pardon en arabe se traduit généralement par « معذرة », « maghfiratoun ». 

Une petite variante de la traduction de pardon en arabe

La langue arabe est une langue extrêmement riche. Ainsi, selon le contexte, un mot peut prendre différent sens.

Ici en l’occurence, le mot « ‘afwan » qui s’écrit donc en arabe « عفوا ». Il peut aussi s’employer dans le sens de « de rien », « avec plaisir », lorsque quelqu’un nous dit merci. 

D’ailleurs, dans le même registre que d’apprendre à dire pardon en arabe… Vous souvenez-vous de comment dit-on merci en langue arabe ? Si ce n’est pas le cas, on vous invite à lire notre article de blog à ce sujet ! 

La place du pardon en Islam

La langue arabe est intimement et indéniablement liée à notre religion qu’est l’Islam. Il est donc important de pouvoir nous rappeler la place que prend le pardon chez les musulmans. 

Demander pardon à Allah 

Les musulmans savent comme le pardon est au coeur de l’Islam. Mais dire pardon en arabe aux autres, ou demander pardon à Allah, sont deux choses bien différentes. 

Saviez-vous que nous demandons pardon à Allah tous les jours ? Eh bien oui ! Car même si vous n’avez pas fait vos invocations du matin ou du soir, on demande pardon à Allah dans la prière. Et ce, plusieurs dizaines de fois chaque jour. 

Allah nous enjoint de très nombreuses fois dans le Coran, ainsi que par le biais de Son Messager, à se repentir envers lui. 

Dans le Coran : 

Allah a dit : « J’ai donc dit : Implorez le pardon de votre Seigneur car il est Celui qui pardonne beaucoup. Alors il enverra pour vous des pluies abondantes du ciel, il vous accordera beaucoup de biens et d’enfants et il vous donnera des jardins et vous donnera des rivières ». Sourate Nouh, versets 10 à 12

Dans les hadith : 

D’après Bilal Ibn Yasar Ibn Zayd, d’après son père, d’après son grand-père (qu’Allah l’agrée), le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit « Celui qui dit : – Je demande pardon à Allah en dehors de qui il n’y a pas d’autre divinité méritant d’être adorée, le Vivant, Celui qui se suffit à lui même et je me repens à lui – (*) il lui est pardonné même si il avait fuit lors du combat ». (Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°3576 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

* أَسْتَغْفِرُاللهَالذِيلاَإِلَهَإِلاَّهُوَالحَيُّالقَيُّومُوَأَتُوبُإِلَيهِ

En dehors de la prière, il y a aussi les nombreuses invocations qui contiennent de multiples demandes d’isthighfar (pardon en arabe, dans un contexte religieux, et qui n’est propre qu’à Allah). On vous laisse jeter un oeil à notre article concernant les invocations du matin. Ainsi que l’article sur les invocations du soir.  

Dire pardon en arabe à Allah peut aussi se faire par la cause du dhikr, en disant astaghfirullah. Et si vous voulez apprendre d’autres formules de dhikr, consultez notre article « Que veut dire soubhanAllah ».  

Demander pardon aux autres 

À un degrés très diffèrent, il est important de pouvoir demander pardon aux autres. Lorsque l’on a causé un tort quelconque, présenter ses excuses sincères fait partie du bon comportement. Plus important même, de la Sounnah de notre bien aimé Prophète (‘aleyhi salat wa salam). 

D’ailleurs, à ce sujet, il existe de nombreux ahadith qui montrent l’importance de demander pardon : 

Le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit : « Que celui qui a fait du tord à son frère, lui demande pardon, car, (le jour du jugement) il ny aura ni dinar, ni dirham. Sinon il sera pris de ses bonnes actions pour les donner à son frère et sil nen a pas, alors il sera pris des mauvaises actions de son frère pour les mettre sur son compte ». (Sahih al-Bukhari 6534)

Demander pardon pour espérer le pardon d’Allah, voilà ce que nous a enseigné le meilleur des hommes : 

D’après Jarir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit : « Celui qui ne fait pas miséricorde aux gens Allah ne lui fait pas miséricorde et celui qui ne pardonne pas il ne lui sera pas pardonné ». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2251)

Article précédentInvocations du soir
Article suivantBiographie de l’Imam Malik

Articles récents

Zoom sur la e-boutique Ateliers Coton

Ateliers Coton est une boutique en ligne qui met la promotion de l'artisanat marocain à travers sa large sélection de produits. Quoi...

Tout savoir sur l’invocation de la pluie

La pluie représente un facteur clé dans la vie. Ses mérites et bénéfices la rendent indispensable pour l'être humain de manière générale,...

Qui est Iblis ?

Qui est Iblis ? Cette question, tout musulman a été amené à se poser cette questioin au moins une fois dans sa...

Les condoléances en islam

Les condoléances en islam ont été légiférés à travers le Coran et la Sunna. Allah Le Très Haut et Son Messager nous ont transmis tout le savoir nécessaire à...

La circoncision en islam

La circoncision en islam, connu sous le nom de "al-khitan" en arabe, correspond au fait de découper le prépuce du sexe masculin....

Comment exprimer le mot maman en arabe ?

Le terme maman peut s'exprimer de différentes manières dans la langue arabe tel que le mot père. La place des parents dans la religion musulmane est prépondérante. Néanmoins,...

La signification de Jazak Allahu khayran

On entend souvent, lors de diverses occasions, les frères et sœurs employer l'expression jazak Allahu khayran. Nous avons également...

Qu’est ce qu’un djinn amoureux ?

Les maux occultes, tels que la sorcellerie ou la possession par un djinn amoureux sont, malheureusement, monnaie courante à notre époque.

Que veut dire barakallahoufik ?

Entre musulmans, il existe certaines paroles que nous échangeons en signe de bon comportement. Que veut dire barakallahoufik ? Vous vous êtes...