Accueil Invocations Salat Janaza (Prière mortuaire)

Salat Janaza (Prière mortuaire)

Personne ne souhaite recevoir la nouvelle d’une salat janaza. Et pourtant, la mort est inévitable, comme Allah l’a décrété. Nous pouvons lire dans Sourate Al Baqarah, verset 156 : « Et fait la bonne annonce aux endurants qui disent quand un malheur les atteint : « Certes nous appartenons à Allah et c’est certes, vers Lui que nous retournerons ». La salat janaza est un énorme rappel pour chaque musulman. Cette prière mortuaire s’effectue d’une manière bien précise. Selon les enseignements de notre bien aimé Prophète (‘aleyhi salat wa salam). 

Voici un rappel sur la salat janaza qui, on l’espère, vous sera bénéfique autant qu’à nous. 

La salat janaza, qu’est-ce que c’est ? 

La salat janaza se traduit en français comme la prière mortuaire. Autrement dit, c’est une prière que l’on effectue spécifiquement lorsqu’une personne vient de décéder. 

Après la mort du musulman, il convient d’effectuer des sounnan, comme le veut la tradition islamique : 

  • Fermer les yeux du défunt ;
  • Le préparer en lui faisant le lavage mortuaire ;
  • Rembourser dans la mesure du possible les dettes qu’il a laissées ; 
  • Organiser et célébrer la salat jazana ; 
  • L’enterrer. 

Comment faire la salat janaza ? (1)

Il y a certaines règles spécifiques à connaître pour effectuer cette prière funéraire. En accord avec le Coran et la Sounnah, selon la compréhension des pieux prédécesseurs. 

Ainsi, voici les explications de Sheykh Zayd al Madkhali au sujet du déroulement de la salat janaza : 

Dans le cas d’un défunt homme, il conviendra de se placer au niveau de sa tête. Dans le cas où c’est une femme, il faudra se mettre au milieu. 

L’une des particularités de la salat janaza est que celle-ci ne contient aucune prosternation. 

L’imam commence par faire le takbir (Allahu akbar) en levant les mains. Il récite ensuite al isti’adha, la recherche de protection contre Sheytan. Puis, récite Sourate Al Fatiha.

Il refait un takbir, puis récite la prière sur le Prophète. Une fois terminé, il fait un nouveau takbir et prononce des invocations en faveur du défunt. 

Parmi les invocations méritoires : « Ô Seigneur ! Pardonne à nos vivants et à nos morts, aux jeunes et aux vieux, aux hommes et aux femmes, aux présents et aux absents. » 

L’imam fait ensuite un 4ème takbir, marque une pause, puis fais le taslim. Seulement en disant « As salam aleykoum wa rahmatullah » sur sa droite uniquement. 

Certaines personnes de science ont ajouté qu’il n’y a pas de mal à prononcer 5, 6 ou même 7 takbir. Et Allah est plus savant. 

Nous espérons avoir répondu à votre interrogation sur comment faire la salat janaza. 

Quelques cas particuliers à propos de cette prière funéraire 

Pour le martyr 

La prière mortuaire n’est pas obligatoire sur la personne morte en martyr : 

Le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit, quand Handhala Ibn Abi `Âmir est mort en martyr : « Votre compagnon est lavé par les anges » ; ils interrogèrent alors son épouse qui dit : « Il est sorti quand il a entendu le bruit de lennemi alors quil était Jounoub (en état dimpureté majeur) », et le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) dit alors : « Cest pour cela que les anges lont lavé ». Rapporté par Ibn Hibbân

Anas rapporte dans un hadith que : « les martyrs dOuhoud nont pas été lavés ; ils ont été enterrés dans leur sang et on na pas fait Salat Al Janaza sur eux ». Rapporté par Abou Dâwoûd 

La prière mortuaire pour le nouveau-né 

Les morts-nés, ainsi que les bébés morts dans le ventre de leur mère bénéficient de la salat janaza. 

D’après Al Moughira Ibn Chou’ba, le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit : « On prie sur le saqt * et on invoque le pardon et la miséricorde en faveur de ses parents ». (Rapporté par Ahmed)

(*) C’est-à-dire que l’on accomplit la prière funéraire pour les bébés qui sont morts dans le ventre de la mère durant la grossesse à partir du moment où la grossesse dépasse quatre mois car c’est le moment où l’âme est insufflée à l’enfant.

La salat janaza sur l’absent 

Il arrive que le corps du défunt ne puisse pas être présent lors de la salat janaza. Certains avis disent que la prière de l’absent est autorisée. En se basant sur la prière de l’absent que réalisa le Prophète lorsque le Négus décéda. Après quelques recherches, il s’avère que des divergences existent à ce sujet. Pour éviter toute erreur, il serait préférable de consulter une personne de science à ce sujet.  

Pour la personne qui ne priait pas (2)

Le statut de la personne qui ne faisait pas la prière est très clair. Il n’est pas permis de faire la salat janaza sur quelqu’un qui ne faisait pas la Salât. 

Les mérites d’assister à la prière mortuaire pour le musulman

Assister à la salat janaza est un bien pour celui qui assiste, comme pour le mort. 

Celui qui assiste à cela bénéficiera d’une récompense, comme nous le montre ce hadith : 

Le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit : « Celui qui accompagne un mort musulman avec foi en comptant sur la récompense divine, qui assiste à la prière et à l’inhumation, retourne avec une récompense valant deux kirates. Chaque kirates est de la grandeur de la montagne d’Ohod. S’il assiste à la prière seulement sans attendre l’enterrement, il rentre avec un seul kirate. » Rapporté par Al Bukhari 

Quand au défunt, c’est un grand bienfait d’Allah que d’avoir des musulmans qui prient sur lui : 

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (‘aleyhi salat wa salam) a dit : « Il n’y a aucun musulman qui meurt et sur qui 40 personnes qui n’associent rien à Allah prient (*) sans qu’Allah ne les fasse intercéder pour lui ». (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°948)

(*) C’est à dire la prière sur le mort (salat al janaza)

La mort, un rappel comme aucun autre 

Assister à une salat janaza est pour chaque musulman un grand rappel. Triste, mais très bénéfique pour la foi. 

Allah dit : « Dis : lange de la mort qui est chargé de vous, vous fera mourir. Ensuite, vous serez ramenés vers votre Seigneur. » Sourate As Sajdah, verset 11 

Et l’on demande à Allah de nous faire mourir en état de droiture, et de nous accorder le paradis. 

  • https://www.islamsounnah.com/comment-effectuer-la-priere-mortuaire-salat-janaza-sheikh-zayd-al-madkhali/
  • http://www.3ilmchar3i.net/article-la-salat-sur-le-mort-qui-ne-faisait-pas-la-priere-45773954.html
Article précédentMerci en arabe
Article suivantQue veut dire Allah y rahmo ?

Articles récents

Qu’est ce qu’un djinn amoureux ?

Les maux occultes, tels que la sorcellerie ou la possession par un djinn amoureux sont, malheureusement, monnaie courante à notre époque.

Que veut dire barakallahoufik ?

Entre musulmans, il existe certaines paroles que nous échangeons en signe de bon comportement. Que veut dire barakallahoufik ? Vous vous êtes...

Qu’est-ce que la science légiférée ?

L’Islam est une religion parfaite, qui a été propagé par le meilleur des hommes, le Prophète Muhammad ('aleyhi salat wa salam). Néanmoins, il...

Comment faire la prière ?

La prière en Islam est d’une importance capitale. C’est d’ailleurs le deuxième pilier de l’Islam après le Tawhid. Ce qui signifie qu’après...

Qu’est-ce que le Hajj ?

« C’est un devoir envers Allah, pour les gens qui en ont les moyens, que de venir à la Maison sacrée en pèlerinage....

La polygamie en islam

« Eh bien Oumma Magazine ! Vous abordez un sujet qui fâche ! » Voilà ce que certains doivent déjà se dire, rien qu’à...

Le mariage en Islam

Le mariage en Islam est très certainement l’un des sujets les plus abordés dans les questions posées aux savants ! Entre culture...

Biographie de l’Imam Malik

Vous avez certainement déjà entendu parler des 4 écoles de Jurisprudence islamique. Et donc, forcément, des 4 imams à la tête de...

Comment dire pardon en arabe ?

Lorsque l’on souhaite apprendre une langue étrangère, il y a toujours des bases par lesquelles débuter. Apprendre l’alphabet si celui-ci est différent...