Accueil Invocations La prière de consultation

La prière de consultation

La prière de consultation est appelée en arabe « Salât al istikhâra ». Cette prière composée de deux unités (rakâ’at) doit être faite lorsque l’on a une décision importante à prendre. Al istikhâra signifie « demander le meilleur entre deux choses ». 

Bien souvent, des musulmans pensent que cette prière se fait avant de se marier. Mais elle est loin, très loin même, de se limiter à ce seul contexte ! 

Alors, mon cher frère, ma chère soeur, si tu ignores comment faire cette prière… Ou si tu as simplement envie d’en savoir plus, prend quelques minutes pour lire cet article !

Comment faire la prière de consultation ?  

Cette prière est une prière surérogatoire. Elle est faite lorsque l’on s’apprête à prendre une décision importante. Elle s’accomplit en effectuant deux unités de prière. Comme pour salât Al Fajr. Et se termine en faisant une invocation, juste après avoir fait les salutations (taslim) : 

« Ô Allah ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder la capacité par Ton pouvoir et je Te demande de m’octroyer de Ton immense bienfait. Car Tu es certes Capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que moi je ne sais pas et c’est Toi le Connaisseur de l’invisible. Ô Allah ! Si Tu sais que cette chose (on nomme alors la chose en question) est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente, ici-bas et dans l’au-delà, destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Mais si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future, détourne-la de moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien où qu’il se trouve, puis fais en sorte que je sois satisfait de cette décision. »

En arabe

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْتَخِيرُكَ بِعِلْمِكَ، وَ أَسْتَقْدِرُكَ بِقُدْرَتِكَ، وَ أَسْأَلُكَ مِنْ فَضْلِكَ العَظِيمِ، فَإِنَّكَ تَقْدِرُ وَ لاَ أَقْدِرُ، وَ تَعْلَمُ وَ لاَ أَعْلَمُ، وَ أَنْتَ عَلاَّمُ الغُيُوبِ، اللَّهُمَّ إِنْ كُنْتَ تَعْلَمُ أَنَّ هَذَا الأَمْرَ – ثُمَّ يُسَمِّي حَاجَتَهُ – خَيْرٌ لِي فِي دِينِي وَ مَعَاشِي وَ عَاجِلِ أَمْرِي وَ آجِلِهِ ، فَاقْدُرْهُ لِي وَ يَسِّرْهُ لِي ثُمَّ بَارِكْ لِي فِيهِ، وَ إِنْ كُنْتَ تَعْلَمُ أَنَّ هَذَا الأَمْرَ شَرٌّ لِي فِي دِينِي وَ مَعَاشِي وَ عَاقِبَةِ أَمْرِي، فَاصْرِفْهُ عَنِّي وَ اصْرِفْنِي عَنْهُ وَ اقْدُرْ لِيَ الخَيْرَ حَيْثُ كَانَ ثُمَّ أَرْضِنِي بِهِ

Cette prière peut être effectuée à n’importe quel moment. Excepté en dehors des temps interdits de la prière en générale. Exception faite si l’affaire concernée est urgente, et que la prière de consultation ne peut être reportée. (1) 

Quel est le statut de la Salat al istikhara ? 

Comme précisé plus haut, la prière de consultation est une prière surérogatoire. Elle est une Sounna recommandée, mais pas obligatoire. Il est donc préférable de la faire plutôt que de la délaisser. Néanmoins, la personne qui la délaisse n’a pas commis un péché.  

Il faut aussi savoir que certains musulmans n’effectuent pas la prière, mais prononcent uniquement l’invocation. Ceci est permis selon l’avis de Sheikh Ibn Al ‘Uthaymin. Bien qu’il soit préférable, car plus complet, d’effectuer aussi les deux unités de prière. (1) 

À quelle occasion effectuer la prière de consultation ? 

Il y a de nombreuses occasions pour faire la prière de consultation en islam. On la fait lorsque l’on a une décision importante à prendre, un choix à faire. Mais uniquement dans les affaires halal, licites ! Car beaucoup pensent à consulter Allah avant de prendre une décision, alors que leur affaire est illicite. 

Comme par exemple l’achat d’une maison avec un crédit basé sur le riba (l’usure). Ou encore faire un voyage seule alors qu’on est une femme sans mahram. Et les exemples sont, malheureusement, nombreux en ce sens. 

Voici quelques affaires pour lesquelles la Salat al istikhara est recommandée : 

  • Pour le mariage, et non pour une relation amoureuse 
  • Avant de faire un voyage 
  • Pour s’associer à quelqu’un 
  • Avant d’acheter un bien (une voiture…) 
  • Avant de s’engager dans un commerce islamique par exemple

En résumé, elle est faite pour chaque chose importante, et lorsque l’on hésite entre deux choix possibles (faire, ou ne pas faire). 

Attendre des signes après la prière de consultation ? 

On entend souvent qu’il faut attendre des signes afin de nous orienter vers la bonne décision à prendre. Certains parlent même de rêves dans lesquels ils interprètent une prétendue réponse. Allah est plus savant à ce sujet. Il convient seulement de dire que ceci n’est pas une condition. 

Selon la parole de Cheikh Ibn Al Utheymin, la personne doit choisir ce vers quoi elle penche le plus. Et c’est cela qu’Allah aura prédestiné pour lui. Et s’il n’arrive toujours à se décider, il peut refaire cette prière. Puis demander finalement aux gens de science. 

Les preuves au sujet de la prière de consultation 

Voici quelques preuves concernant la prière de consultation. Mais aussi concernant le bienfait à placer toute sa confiance en Allah. Car c’est exactement ce qu’il se produit lorsqu’un croyant a une importante décision à prendre. Et qu’il s’en remet à Allah Seul, afin qu’Il le guide et l’aide dans son choix. Gloire à Allah, le Savant, le Sage. 

Qatada a dit : « Si des personnes se consultent dans leurs affaires (en vue de plaire à Allah), Allah les guidera vers la chose la meilleure pour eux ».

Allah le Glorieux a dit : « Et consultes-les à propos des affaires, puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah » Sourate Al Imran, verset 159*  

* Dans ce verset, « consulte-les » fait référence aux personnes de science, les savants et les croyants vertueux. 

À savoir absolument 

La prière de consultation ne peut se faire qu’auprès d’Allah. Elle ne concerne que Lui et Lui Seul. Faire cette prière en demandant l’aide d’une quelconque personne, d’un objet ou autre en dehors d’Allah, rentre dans le Shirk. Soit l’associationnisme, le plus grand péché de l’Islam. 

Il est tout à fait possible, et même recommandé, de demander conseil aux gens de science. Aux croyants connus pour leur piété et leur vertu lorsque l’on souhaite bénéficier de ce que l’on appelle une « nassiha ». Mais, en aucun cas, cela ne peut ou ne doit s’apparenter à la prière de consultation. Et selon la majorité des avis, la prière de consultation doit être effectuée avant de demander conseils aux gens de science. Et Allah est plus savant ! 

  • https://hisnii.com/priere-de-consultation-salat-al-istikhara/
  • http://www.el-ilm.net/t4373-la-priere-de-consultation

Articles récents

Tour d’horizon sur la Hijama

La hijama est une tradition prophétique bénéfique pour le corps et l’esprit. C’est une pratique médicale qui guérit beaucoup de maux. Et, elle est...

La signification de Allahoumma barik

Allahoumma barik est une belle expression qui protège contre le mauvais œil (‘ayn), cette envie négative. Le ‘ayn est une chose réelle, mais pour...

Les hassanates : Tour d’horizon !

Les hassanates ponctuent la vie du musulman. Elles le rendent meilleur et le purifient de ses péchés. C’est un des moyens de se...

Qu’est-ce que le musc ?

Les amateurs de parfums affectionnent particulièrement le musc. Les différentes maisons de parfumerie apprécient également ce produit qui renferme bien des secrets....

Qu’est-ce que le jilbab ?

Qu'est-ce que le jilbab ? Voici une interrogation à laquelle on se propose de répondre dans cet article. Ainsi, après avoir lu...

Qu’est-ce que le hijab ?

Qu'est-ce que le hijab ? Cette question-là, plus d'une femme musulmane se l'est déjà posée. On vous propose de découvrir de quoi il...

Qu’est-ce que le Coran ?

Qu’est-ce que le Coran ? On vous propose de répondre à cette question à travers cet article. Ce livre Saint fait partie du quotidien de...

Encens Store, la boutique parfumée qui vous veut du bien !

Le bien-être de tous faisant partie de nos priorités, nous avons choisi de sélectionner pour vous que des produits de qualité. Succombez...

Qu’est-ce que le qamis ?

Qu'est-ce que le qamis ? Cette question-là, tous les musulmans francophones et non-arabophones y ont été confrontés au moins une fois. En effet,...