Accueil Islam & Coran La circoncision en islam

La circoncision en islam

La circoncision en islam, connu sous le nom de « al-khitan » en arabe, correspond au fait de découper le prépuce du sexe masculin. Cet acte émane d’un ordre d’Allah et il fait partie de la Sunna de notre Noble Prophète Muhammad que la paix et la bénédiction soient sur lui.

La circoncision dans la religion musulmane

Avant de correspondre à une intervention chirurgicale. La circoncision est avant tout une adoration et un moyen de se rapprocher d’Allah. Son importance se traduit par le fait que certains gens de Science la considèrent comme obligatoire. Ils s’appuient notamment sur une parole d’Ibn Kathir, rahimahoullah. Il a effectivement relaté une information selon laquelle les gens du Livre ont rapporté qu’Allah a ordonné à Ibrahim la circoncision alors qu’il avait quatre-vingt dix-neuf ans. Un hadith rapporté vient corroborer cette histoire. Abû Hurayrah ﺭﺿﻲ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻨﻪ rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلمa dit :

« Le prophète Ibrahim s’est circoncis alors qu’il avait quatre-vingt ans avec une pioche.”

Al-Bukhari – 3356 et Muslim – 2370.

D’autres savants la recommandent fortement. Elle constitue également un acte de purification. D’ailleurs, le prophète  صلى الله عليه و سلم a dit: 

« Cinq choses font partie de la saine nature. La circoncision, le rasage des poils du pubis. Tailler les moustaches, couper les ongles, le rasage des poils des aisselles. »

Rappelons que la purification fait partie de la foi. Le croyant doit purifier son cœur des différents maux qu’il pourrait rencontrer et son corps des impuretés.

Quels intérêts à me circoncire ?

La religion musulmane appelle à la pureté sous toutes ses formes. Les détracteurs de la religion musulmane s’attardent sur la circoncision afin de caractériser l’islam de barbare. Néanmoins, le musulman a la conviction que les ordres Divins constituent forcément une sagesse et un intérêt pour soi. Et en plus, en s’attardant sur la circoncision. On constate qu’un grand nombre d’études médicales ont révélé l’intérêt de couper le prépuce du sexe masculin. Ainsi, parmi les bénéfices de la circoncision, on retrouve:

  • un moyen de préserver son sexe: le fait de ne pas se circoncire constitue un facteur de risque élevé d’inflammations du pénis. Sa cause proviendrait d’une rétention de l’urine.
  • un allié dans la lutte contre les inflammations urinaires: Des études ont prouvé que la majorité des enfants atteints d’inflammations urinaires n’avaient pas eu recours à la  circoncision.
  • La circoncision diminue la probabilité d’être atteint par un cancer du pénis. D’ailleurs, les hommes circoncis n’ont quasiment aucune probabilité d’être atteint par cette maladie. 
  • La circoncision protège les hommes contre les maladies sexuellement transmissibles.

La circoncision en islam se fait à quel âge ?

Dans un hadith rapporté par At-tabarani, d’après Ibn Abbas, رضي الله عنهما , le prophète صلى الله عليه و سلم a dit: 

« Sept actes de la Sunna se font le 7e jour pour l’enfant : on lui donne un nom ; également on le circoncit, on repousse de lui le mal ; lui perce l’oreille ; on accomplit l‘aqîqa pour lui ; lui rase la tête ; on lui macule la tête par le sang de [la bête de] sa ‘aqîqa et on fait aumône le poids des cheveux de sa tête en or ou en argent. » 

Néanmoins, de grands savants du hadith tel qu’Ibn Hajar et Al-albani, qu’Allah leur fasse miséricorde, ont considéré ce hadith comme faible.

Un individu a questionné l’Ifta au sujet de l’âge propice à la circoncision. Ce à quoi, ils ont répondu qu’il n’y avait pas de temps déterminé pour la circoncision dans la législation. Néanmoins, ils recommandent de la pratiquer dès le plus jeune âge. Cela est mieux et plus facile pour le jeune garçon. Ainsi, partant de là, ils ont également précisé qu’il n’y avait pas de mal à circoncir le bébé et ce, même à l’âge d’allaiter.

Concernant l’homme qui a atteint l’âge adulte, certains gens de Science considèrent qu’il a l’obligation de se soumettre à cet acte car il y a en cela une précaution en matière d’hygiène et un moyen de se prémunir contre les impuretés. Cheikh Abdelaziz ale sheikh a notamment émis cet avis. 

Néanmoins, s’il crains pour son intégrité physique, l’homme musulman peut s’en abstenir. Allah le Très Haut a dit:  

وَأَنفِقُوا۟ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ وَلَا تُلْقُوا۟ بِأَيْدِيكُمْ إِلَى ٱلتَّهْلُكَةِ ۛ وَأَحْسِنُوٓا۟ ۛ إِنَّ ٱللَّهَ يُحِبُّ ٱلْمُحْسِنِينَ

Dans ce verset, Allah nous exhorte à dépenser dans Son Sentier et à ne pas nous jeter par nos propres mains dans la destruction. 

La circoncision concerne-t-elle le défunt ?

Al lajna ad da’ima a émis une fatwa concernant la nécessité ou non de circoncir la dépouille du défunt. Ainsi, selon l’avis authentique des savants, il n’incombe pas que le mort soit circoncis après son décès. Cet avis juridique s’appuie notamment sur une parole de An-Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde, que l’on peut trouver dans son majmou’. Il a ainsi dit:

« L’avis authentique est qu’en aucun cas le défunt ne doit être circoncis car c’est une partie de son corps au même titre que la main de celui qui a volé ou tout membre qui devait subir le talion. Les savants sont unanimes que ces parties du corps ne doivent pas être amputées après le décès. C’est-à-dire que si la personne meurt avant que ne soit exécutée la peine pour vol. Contrairement aux poils et ongles que l’on retire en étant vivant pour raison esthétique et le défunt est également concerné par rapport à cela.

La circoncision, elle, est pratiquée en raison des responsabilités qui sont liées à elle. Mais une fois mort cette responsabilité n’a plus lieu d’être et Allah est plus savant.” 

La circoncision en islam, une condition à la reconversion? 

L’homme qui se reconvertit à l’islam, qu’il soit âgé ou pas, doit se circoncir. Cet acte comporte une obligation religieuse pour celui qui en a la capacité. Néanmoins, celui  qui a reçu une contre-indication médicale qui indique que la circoncision peut nuire à son intégrité physique, alors il peut ne pas se circoncire.

En effet, le musulman ne doit pas commettre des actes qui le conduiraient à sa perte. A titre de rappel, ne pas se circoncir ne remet nullement en cause la reconversion à l’islam de tout individu. Al-khitan ne fait pas partie d’une des conditions d’entrée à l’islam. 

Articles récents

Tour d’horizon sur la Hijama

La hijama est une tradition prophétique bénéfique pour le corps et l’esprit. C’est une pratique médicale qui guérit beaucoup de maux. Et, elle est...

La signification de Allahoumma barik

Allahoumma barik est une belle expression qui protège contre le mauvais œil (‘ayn), cette envie négative. Le ‘ayn est une chose réelle, mais pour...

Les hassanates : Tour d’horizon !

Les hassanates ponctuent la vie du musulman. Elles le rendent meilleur et le purifient de ses péchés. C’est un des moyens de se...

Qu’est-ce que le musc ?

Les amateurs de parfums affectionnent particulièrement le musc. Les différentes maisons de parfumerie apprécient également ce produit qui renferme bien des secrets....

Qu’est-ce que le jilbab ?

Qu'est-ce que le jilbab ? Voici une interrogation à laquelle on se propose de répondre dans cet article. Ainsi, après avoir lu...

Qu’est-ce que le hijab ?

Qu'est-ce que le hijab ? Cette question-là, plus d'une femme musulmane se l'est déjà posée. On vous propose de découvrir de quoi il...

Qu’est-ce que le Coran ?

Qu’est-ce que le Coran ? On vous propose de répondre à cette question à travers cet article. Ce livre Saint fait partie du quotidien de...

Encens Store, la boutique parfumée qui vous veut du bien !

Le bien-être de tous faisant partie de nos priorités, nous avons choisi de sélectionner pour vous que des produits de qualité. Succombez...

Qu’est-ce que le qamis ?

Qu'est-ce que le qamis ? Cette question-là, tous les musulmans francophones et non-arabophones y ont été confrontés au moins une fois. En effet,...